sculptures-two

SCULPTURES

Enfants du paradis. Battements d’ailes du désir. Sentinelles élancées et volutes élégantes. Corps enlacés pour la vie, guidés par une étoile pour éclairer la nuit.

Extrait du livre d’or de l’exposition Rêves, Château d’Aubenas 2011

Cliquer pour agrandir

Je souhaite que mes sculptures soient le fruit d’émotion et de vie, un mélange d’élégance et de rudesse. Elles ne peuvent être lissées ou polies comme figées pour l’éternité. Je préfère ce stade où le temps joue avec mes personnages (surfaces bosselées, déchiquetées, avec des empreintes, des scarifications) des corps ou des visages inachevés. Grâce à cet équilibre entre l’ébauche et l’abouti, le suggéré et le révélé, mes personnages continuent leur vie à travers l’imaginaire de ceux qui les regardent. Mes sculptures sont en grès (terre chamotée de provence) cuites à 1260°. J’associe souvent à cette terre, du bois ou du fer rouillé. Je travaille aussi la porcelaine et le papier.

peintures

PEINTURES

« Dans un espace rythmé et énergique, ma première approche est souvent abstraite. Elle m’offre par la suite la possibilité d’induire des éléments qui satisfont mes tentations figuratives : l’être humain en particulier. »

Cliquer pour agrandir

portfolio-new-lili

DESSINS

Premier geste: la trace ou la tache inscrivent une dynamique directionnelle forte dans la surface. Puis l’écriture révèle: corps, visages, textures, nuances….

LES DANSEURS
SDF

Cliquer pour agrandir

portfolio-grid-with-gaps

A propos de Brigitt…

J’ai toujours souhaité que mes sculptures expriment émotions et tendresse, joies ou blessures montrant ainsi nos fragilités d’humains.
Un théâtre immobile où la parole serait muette, afin que chacun puisse se l’approprier, confronté au réalisme de la représentation.

Brigitt Fleury fait ses Etudes artistiques à l’académie Julian, Met de Penninghen à Paris, au cœur du Saint Germain des Près des années 60. Dès sa sortie, elle pratique plusieurs disciplines artistiques : croquis de mode, créations de stands, conception de vitrines pour des magasins parisiens. Au début des années 70, elle effectue des peintures murales et des fresques, et travaille sur le visuel d’une campagne écologique mondiale pour l’Unesco. Elle illustre l’œuvre de François Villon (56 aquarelles) en édition d’art, et commence à exposer ses dessins et peintures dans des galeries de la capitale, puis participe à des ventes de peintures contemporaine à Drouot et Drouot Montaigne.

Mais c’est en 1996 qu’elle se découvre une passion pour la sculpture et pour une argile couleur chaude qu’elle va chercher en Provence. Sa vie se partage entre l’Ardèche méridionale et La Défense à Paris. Elle évolue aussi bien dans le monde rural que dans la mégapole. Son travail commence toujours par le regard, tendre, amusé, un brin caustique qu’elle porte autour d’elle, et nourri son inspiration de lecture et de musique.

À la rugosité de la terre elle associe parfois la silhouette fibreuse et nervurée d’un bois ou un fer déchiqueté et rouillé. Une nécessité de sculpter, une urgence, un désir de laisser ses mains parler. Elle enchaîne les étapes de la création avec une telle rapidité qu’elle se demande parfois si c’est elle ou la terre qui décide. Les sculptures sont en grès (terre chamotté de Provence), cuites à 1280° et retravaillées avec des oxydes.

Sa peinture s’inscrit dans « la nouvelle figuration » elle est riche en couleurs et en matières. Elle utilise une technique mixte (acrylique, huile, collages, pastels). La composition de ses toiles très architecturées est liée à une gestualité essentielle dans sa manière de peindre. La première vision de ses toiles est souvent abstraite mais très vite on y découvre une figuration plus ou moins cachée.

news

EXPOSITION
Eglise Notre Dame de Pentecôte
Parvis de La Défense
du 10 janvier au 9 février 2017

Putain de terre

« Moments de folie de l’homme ou de la nature, les événements qui ont marqué l’humanité ces dernières décennies m’ont interpellée comme tout citoyen du monde. Mais c’est en tant que sculpteur et peintre, avec la terre et les couleurs, que j’exprime mon indignation et mes émotions… c’est ainsi que les hommes vivent. »
brigittfleury 
décembre 2017 

oeuvres

Collection…

contact

Brigitt Fleury 

Contact :

brigittfleury@gmail.com

Tel +33 (0)6 31 88 87 19